An hour at the cove / Une heure à la crique

DSC00259

It was a mild, calm, sunny day, at the very start of January. It was our first outing of the new year – Brian had gone back to work that morning. It was my first time using my new camera outdoors.

It was as though the land and the sea were sighing a sigh of relief, after weathering six ferocious storms in as many weeks.

Nevertheless, the waves of the incoming tide rolled in higher than ever on the soggy sand. The beach was strewn with brown seaweed and marine creatures – dogfish, jellyfish, crabs, even a starfish and an octopus, all washed up from the deep by the recent storms.

‘There must be a war under there…’, whispered Mermaid as she turned over a broken crab shell with her foot.


C’était un jour calme, doux, ensoleillé, au tout début janvier. C’était notre première sortie de l’année; Brian était retourné travailler ce matin-là. C’était la première fois que j’utilisais mon nouvel appareil en extérieur.

C’était si comme la terre et la mer exhalaient un soupir de soulagement, après avoir essuyé six furieuses tempêtes en autant de semaines.

Malgré tout, les vagues de la marée montante remontaient plus haut que jamais sur le sable détrempé. La plage était jonchée d’algues brunes et de créatures marines : roussettes, méduses, crabes, et même une étoile de mer et un poulpe; tous échoués des grands fonds par les tempêtes récentes.

“Il doit y avoir la guerre là-dessous…” murmura Sirène en retournant du bout du pied une coquille de crabe cassée.DSC00220DSC00220DSC00227DSC00226DSC00240DSC00241DSC00248DSC00295DSC00294DSC00293DSC00244DSC00313DSC00314DSC00316DSC00321DSC00322DSC00377DSC00371DSC00348DSC00365DSC00364DSC00388

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.