The easy way up the Mont de La Madeleine / La Madeleine par le sentier d’accès

DSC02520

It is a short and really steep hike to the Mont de la Madeleine, in the French département of Haute-Loire that I call home. This high volcanic plateau, topped with a television mast, is an unmissable landmark in the area, so it seemed quite fitting to start our French geocaching record there.

On a rainy Good Friday, we set off for the tiny mountain village of Le Pédible. Parking our rental car in the designated spot, we followed the weathered sign, and immediately came across what was the village’s bread oven. Behind a decrepit wooden door, in the back wall of an ancient stone hut, the perfectly shaped stone oven is still black with soot.

Once the paved road turned into a wide trail, the ascent really began. It was steep, but the acorns took many pauses along the way, to climb up oddly surfaced boulders, to look at green shoots, and to throw stones into the ravine. The volcanic rock, with many a chimney stack shooting up towards the sky, looks like it was formed by millions of tiny stone blocks stuck together.

On reaching the plateau, the view suddenly opened out onto a profusion of hills, mounds, and domes, scenic reminders of the area’s bygone volcanic history. Through the mist and clouds, the prominent Mont Mézenc (1,753m/5,751ft) pointed its snow-capped summit in the far distance.

A little chapel, dedicated to St. Magdalene, stands on the site of a 16th-17th century priory. It was destroyed during the French Revolution of 1789, and rebuilt nearly a century later, in 1885. Although there is a few chairs inside, the chapel is locked, and probably abandoned.

The chapel marks the end of the upward trail, and also the midpoint of the plateau. After a refueling stop in the churchyard, we continued on for 500 metres, to the northern end of the plateau, which is also the highest point at 969m/3,180ft. The trail follows the cliff edge, with stunning views over the surrounding hills and villages. There, tucked away beneath the bare trees, a rope handrail lines the steepest track we’ve ever seen – this is the end of the other way up to the Mont de la Madeleine, which goes through two narrow caves. Complete with ‘catflap’ passages, and best avoided on rainy days, this challenging trail is not for the faint-hearted… or for little ones like Pebbles! There is a geocache (GC26354) inside the St. Régnier cave, which we were hoping to find. That will be for another time.


DSC02386

C’est une randonnée courte mais pentue pour accéder au Mont de la Madeleine, en Haute-Loire, le département français d’où je viens. Ce haut plateau volcanique, coiffé d’un relais de télévision visible à des kilomètres à la ronde, est un point de repère naturel dans la région. Aussi était-ce un lieu adéquat pour faire nos débuts de géocaching en France.

Par un vendredi pluvieux, nous avons rallié Le Pédible, un hameau de montagne appartenant à la commune de Retournac. Ayant garé notre voiture de location sur l’aire de stationnement désignée, nous avons suivi le panneau à peine lisible et avons immédiatement trouvé l’ancien four à pain du village. Derrière une porte en bois délabrée, au fond d’une masure en pierre sans âge, l’ouverture béante du four reste noire de suie.

Une fois que le béton cède le pas à un large sentier rocailleux, l’ascension commence pour de bon. La montée était raide, mais les graines de chêne ont fait maintes pauses pour escalader des rochers à la surface inégale, observer de jeunes pousses printanières, et jeter des cailloux dans le ravin. La roche volcanique, hérissée de plusieurs énormes cheminées de pierre, semble avoir été formée par des milliers de cubes rocheux empilés les uns sur les autres.

Le sentier débouche sur le plateau et soudain, la vue s’ouvre sur une profusion de collines, monts et sucs, reliquat pittoresque du lointain passé volcanique de la région. Au loin, le Mont Mézenc (1753 m) pointait son sommet enneigé à travers la brume et les nuages.

Une petite chapelle dédié à Sainte Madeleine occupe le site d’un prieuré du XVIe-XVIIe siècle. Détruite pendant la Révolution française, elle fut reconstruite presque cent ans plus tard, en 1885. S’il reste quelques chaises à l’intérieur, l’entrée est verrouillée, et l’édifice a l’air abandonné.

La chapelle marque l’aboutissement du sentier d’accès, ainsi que le point médian du plateau de la Madeleine. Après une pause casse-croûte près de l’église, nous avons continué sur 500 mètres jusqu’à l’extrémité nord du plateau, et son point culminant, à 969 mètres d’altitude. Le sentier, soudain plus étroit, suit le bord de la falaise, offrant une vue imprenable sur les collines et villages des environs. Là, à peine visible sous les arbres dénudés, une corde épaisse sert de main courante sur une sente des plus abruptes. Car c’est là qu’aboutit l’autre voie d’accès à la Madeleine, une voie qui traverse la grotte des Fées, puis celle de Saint-Régnier, ainsi nommée car un ermite l’aurait occupée. Avec ses chatières étroites et son tunnel obscur, elle est à déconseiller aux petites natures, et aux bambins comme Caillou !

A voir cette corde, nous avons renoncé à dénicher la géocache dissimulée dans la grotte Saint-Régnier (GC26354). Mais ce n’est que partie remise !

DSC02390 DSC02388 DSC02397 DSC02405 DSC02408 DSC02409 DSC02545 DSC02415 DSC02421 DSC02422 DSC02428 DSC02433 DSC02495 DSC02444 DSC02437 DSC02447 DSC02454 DSC02460 DSC02461 DSC02458 DSC02474DSC02472 DSC02470 DSC02476 DSC02478 DSC02479 DSC02491 DSC02487 DSC02490

Retracing our steps towards the chapel, we took the trail towards the southern end of the plateau. Mobile phone in hand, we cut through brambles and low branches, to finally reach our first cache in France, La Chapelle Sainte-Madeleine (GC1MX6F). Mermaid spotted the ammo can tucked under a large boulder.

The professionally printed logbook, nearly full, carried the username and stamp of the cache owner on every page. As it turns out, Spirou43, who lives in a local town called Pont-Salomon, is a highly prolific cacher. To this day, he has planted nearly 350 caches, and he has found, wait for it, over 14,000!

Returning to the main trail, we walked towards the first orientation table, on the eastern side of the plateau. From the other two tables, at the southern tip, the town of Retournac lay at our feet. This is where it all started for Brian and me, for we met in Retournac for the very first time, nearly 18 years ago (!).


Repartant en direction de la chapelle, nous nous sommes dirigés cette fois vers l’extrémité sud du plateau. Téléphone en main, nous nous sommes frayés un chemin à travers ronces et branches basses, pour atteindre enfin notre première cache en France, la Chapelle Sainte-Madeleine (GC1MX6F). Sirène a repéré la grosse boîte vert kaki sous un énorme rocher.

Le logbook, presque plein, portait sur toutes les pages le logo “officiel” et le nom d’usage du propriétaire de la cache. Il s’avère que Spirou43, un habitant de la ville de Pont-Salomon, est un géocacheur des plus prolifiques : à ce jour, il a placé près de 350 caches, et en a découvert, tenez-vous bien, quelque 14 000 !

Rejoignant le sentier principal, nous sommes ensuite allés jusqu’à la première table d’orientation, sur le flanc est du plateau. Des deux autres tables, situées à la pointe sud, Retournac s’étendait à nos pieds. C’est là que tout a commencé pour Brian et moi, puisque c’est à Retournac que nous nous sommes rencontrés pour la toute première fois, il y a presque dix-huit ans (!).

DSC02494 DSC02465 DSC02506 DSC02510 DSC02514 DSC02521 DSC02527 DSC02536 DSC02540 DSC02429 DSC02544 DSC02550 DSC02546 DSC02557

We all were ravenously hungry when we headed into Retournac for a bit of lunch. Unfortunately, it was way past the lunchtime serving hours at any café we found open. We ended buying pizza slices from the main street’s bakery, and eating them at a public picnic bench by the Loire River.


Affamés après cette belle balade, nous sommes allés à Retournac à la recherche d’un bistrot. Mais les endroits ouverts avaient cessé de servir depuis bien longtemps. Nous avons fini par acheter des tranches de pizza à la boulangerie, que nous avons dégustées à une table de pique-nique au bord de la Loire.

DSC02566 DSC02574

Visitor information

To get to the trail head, take the D46 road, between the towns of Beauzac and Retournac, Haute-Loire. Just before the Jussac cheese factory, spot the small sign on the right hand side for Le Pédible and Mont de la Madeleine. Keep driving for about 3km. On entering Le Pédible, the designated car park for hikers is up on the left.

Touris,e en Hqute-Loire logoFor all tourist information about the Haute-Loire département, please visit the Tourist Office’s website.

 

Geocaching logoTo find out more about geocaching, create an account, and get started, click here. To play, you will need to download the Geocaching® app (free) to your smartphone.

The Geocaching Junkie brilliantly retells the ‘adventures of an Irish geocaching junkie’. This post contains all you need to know to become a geocacher in Ireland and beyond.


 

Pour en savoir plus

Pour y accéder au départ du sentier, empruntez la D46, entre les villages de Beauzac et Retournac. Juste avant la fromagerie de Jussac, repérez sur la droite le petit panneau indiquant Le Pédible et Mont de la Madeleine. Poursuivez sur cette route étroite pendant 3 km environ. A l’entrée du hameau, parking obligatoire pour les randonneurs sur la gauche.

AltituderandoPour un topo détaillé de la randonnée du Mont de la Madeleine, consultez l’excellent ALtitudeRANDO. Cette page contient un itinéraire détaillé par le sentier et par les grottes, ainsi que des photos et un plan.

Touris,e en Hqute-Loire logoPour tout autre renseignement, consultez le site officiel de la Maison du Tourisme en Haute-Loire, ou celui de l’office de tourisme Des Sucs aux Bords de Loire.

 

Geocaching logoPour en savoir plus sur le géocaching, créer un compte et démarrer, visitez ici. Pour jouer, vous devrez télécharger gratuitement l’application Geocaching® sur votre smartphone.
France Geocaching
, le portail francophone du géocaching, contient toutes sortes d’infos pratiques et traductions, ainsi qu’un forum où poser vos questions.

 

Lou Messugo
Suitcases and Sandcastles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.