Une escapade en kayak sous les étoiles

atlantic-sea-kayaking-lough-hyne-west-cork-ireland

Ç’a failli ne pas arriver.

Cette sortie nocturne en kayak de mer sur Lough Hyne, Co Cork, était rêvée depuis quelques années et prévue depuis quelques semaines. Pourtant, elle a failli ne pas arriver.

Depuis que j’avais lu un article sur le sujet dans The Irish Times, je voulais tenter l’expérience, de préférence avec les graines de chêne. Puis, il y a quelques semaines, comme je me demandai quelle sortie en kayak offrir à Brian pour son anniversaire, j’ai consulté à nouveau le site de Atlantic Sea Kayaking.

Nous avions prévu de partir pour quelques jours au début des vacances de Toussaint, alors je commençai à chercher une location de vacances dans le comté de Cork. Une fois trouvée une grande maison (par l’intermédiaire de l’ami d’une amie) à Union Hall, Co Cork, je réservai une sortie nocturne en kayak de mer pour deux – il faut avoir plus de 16 ans pour participer. 

Il fallut donc organiser une babysitter pour les graines de chêne. Heureusement, le propriétaire de la maison put nous recommander une voisine. Un geste pour lequel je suis éternellement reconnaissante.

Tout étant arrangé pour le samedi soir, nous sommes arrivés dans le comté de Cork le vendredi en soirée. Le lendemain à midi, je reçus un coup de fil qui fit sombrer mon moral au fond de l’océan : le vent soufflait trop fort et la sortie nocturne en kayak devait être annulée pour des raisons de sécurité.

Annulée !

La prochaine disponibilité tombait le mercredi suivant, alors que nous serions déjà rentrés chez nous. 

Dégoûtée. J’étais dégoûtée.

Lough Hyne et la colline de Knockomagh 

Avec le reste de la journée devant nous, nous sommes allés à Skibbereen, pour déjeuner dans un restaurant aménagé dans une ancienne église, et aptement baptisé Church Restaurant.

Nous avions désormais dans l’idée de monter au sommet de lacolline de Knockomagh (alt. 917 m), au bord de Lough Hyne, pour admirer la vue sur le littoral de Cork.

west-cork-skibbereen-wild-atlantic-way

Only 2km in length but often steep, the hike through the Knockomagh Wood Nature Reserve is worth every breathless step.

Certes, le sentier ne couvre que 2 km mais la pente est raide. La balade dans la Réserve naturelle du bois de Knockomagh nous coupa le souffle, mais chaque pas laborieux en valait la peine.

A marcher dans des tunnels verts de branches noueuses, à avancer sur un tapis épais de feuilles d’automne, à gravir des marches de pierre en zigzags escarpés, il ne fallut guère de temps avant que Lough Hyne apparaisse dans toute sa splendeur à travers les arbres cassés et leurs branches dénudées. (Les tempêtes récentes ont causé d’immenses dégâts dans le bois de Knockomagh, tant et si bien que le départ du sentier de la boucle nord est actuellement fermé.)

Rien ne vous prépare au panorama exceptionnel qui vous attend au sommet : une vue ininterrompue sur le littoral tourmenté de Cork, ses falaises vertigineuses, ses calanques étroites et ses champs vallonnés, avec le magnifique Lough Hyne en contrebas.

Vert émeraude et bleu atlantique. Cork est vert et bleu.

 

C’est pendant cette belle balade en famille que j’ai reçu un autre appel de Atlantic Sea Kayaking. Les nouvelles étaient bonnes. Excellentes même. En recrutant un moniteur supplémentaire, ils pouvaient nous ajouter à la sortie nocturne du lendemain !

Kayak en nocturne

Magique est sans doute un terme galvaudé de nos jours. Pourtant, c’est le seul qui décrive adéquatement la sortie nocturne en kayak sur Lough Hyne.

Le changement d’heure ayant eu lieu la veille, le rendez-vous était à 16h30 le dimanche après-midi sur le parking de Lough Hyne, quelques heures seulement après ma première baignade atlantique.

Comme le soleil baissait lentement derrière Knockomagh, nous avons fait la connaissance de Declan, notre guide pour la soirée, avant de passer pantalon imperméable, jupe de kayak et gilet de sauvetage, le tout fourni par Atlantic Sea Kayaking.

atlantic-sea-kayaking-lough-hyne-west-cork-irelandatlantic-sea-kayaking-lough-hyne-west-cork-ireland

“Les bateaux sont stables. La seule façon de les faire chavirer, c’est de se pencher. Ne vous penchez pas.”
Declan avait donné le ton, avec son humour sec et son sens de la formule. Toute la soirée, il nous régala d’informations fascinantes sur Lough Hyne et l’histoire de la région, de légendes locales et d’anecdotes du passé récent, le tout parsemé de termes gaëliques et de bons mots ironiques.

Avec à l’esprit son avertissement, nous avons appris à utiliser la double pagaie (équipée de mitaines en néoprène, rien que ça), avant de prendre notre tour pour monter dans un des doubles kayaks alignés sur le quai. Il y avait onze bateaux dans notre groupe, et trois moniteurs.

Brian s’installa à l’arrière et moi, à l’avant. Bientôt, nous glissions silencieusement sur la surface lisse du lac. Même avec le vrombissement d’une voiture de passage et le papotage des autres kayakistes du groupe, Lough Hyne était un havre de paix et de sérénité.

atlantic-sea-kayaking-lough-hyne-west-cork-ireland atlantic-sea-kayaking-lough-hyne-west-cork-ireland

Ireland’s first Marine Nature Reserve (established in 1981), Lough Hyne is an inland seawater lake fed by the Atlantic flows, which rush through a narrow gap called the Rapids.

Première réserve marine d’Irlande (établie en 1981), Lough Hyne est un lac d’eau de mer alimenté par les courants atlantiques, qui s’écoulent par une brèche étroite baptisée les Rapides.

Comme les Rapides sont plus hauts que le niveau de la mer, Lough Hyne a un cycle de marées inégales. La marée monte pendant quatre heures, et redescend pendant plus de huit heures. Au début de la marée montante, Lough Hyne s’écoule encore dans l’océan, jusqu’au moment où les deux se retrouvent de niveau.

Alors, pendant moins d’une minute, le courant s’arrête complètement. Un silence tombe sur les eaux, un calme contre nature, et les algues qui pointaient vers la mer frissonnent, se redressent, et quand le courant inverse prend de la force, elles retombent en pointant vers l’intérieur.
C’est un moment où lac et mar semblent retenir leur souffle et si sous vous trouviez là, à attendre, vous ne l’oublieriez jamais.

Traduit d’un panneau d’information au bord du lac.

The tide did turn as we were kayaking on Lough Hyne, but in the twilight, the Rapids could only be heard, not seen.

La marée a tourné comme nous pagayions lentement sur Lough Hyne mais au crépuscusle, les Rapides n’étaient pas visibles, seulement audibles.

Les étoiles commençaient à briller, comme un millefeuille de points lumineux dans le ciel clair. Bientôt, la Voie Lactée apparut. Le lac et ses alentours étaient plongés dans une obscurité insondable, pourtant le ciel nocturne semblait plus lumière que ténèbres.

Comme la nuit descendait sur les flots calmes de Lough Hyne, un spectacle de lumières unique démarrait sous la surface. Un coup de pagaie dans l’eau, et une myriade d’étincelles lumineuses, telles de la poudre magique, brillèrent dans les profondeurs d’encre. Bref reflet du ciel étoilé.

Effleurer la surface avec le plat de la pagaie créait une vague de lumière dans le noir. Un arc phosphorescent.  La vague d’étrave était marquée par deux fils lumineux flottant derrière le kayak.

Fugace. Fascinant. Magique.

Bioluminescence 

Ce phénomène naturel est baptisé bioluminescence. Les scintillements sont créés par du plancton bioluminescent, tandis que la vague phosphorescente provient non pas d’un type spécifique d’algue, mais des bactéries qui s’en nourrissent. 

Bioluminescence est la production et l’émission de lumière par un organisme vivant.

This phenomenon is the reason people flock to Lough Hyne for a starlight kayaking experience.

Ce phénomène explique l’afflux de visiteurs sur les bords de Lough Hyne pour une sortie de kayak en nocturne.

Sachant que la bioluminescence est à son plus fort en été, je n’osais pas trop espérer pour cette sortie de la fin octobre. Pourtant nous avons eu droit à un spectacle exceptionnel.

Deux heures sont passées, comme en un clin d’œil. Comme si le temps avait suspendu son vol.

Le sentiment de jubilation pour avoir assisté à un événement vraiment spécial a continué pendant des heures, voire des jours. 

Quand nous avons remercié Declan pour cette expérience magique, il répondit simplement : “Ce n’est pas moi. C’est la nature.”

Inutile de préciser que smartphones et appareils photo ne sont pas recommandés sur un kayak dans le noir. De toute façon, capturer ce phénomène merveilleux serait difficile même pour un photographe chevronné. Alors il n’y a pas d’images de la bioluminescence.

Il vous faudra aller à Lough Hyne pour la voir de vos yeux.

Visitor information

Atlantic Sea Kayaking organise des sorties kayak en nocturne au départ de Lough Hyne et Reen Pier, Co Cork, toute l’année, si les conditions météo le permettent. Notre réservation initiale a été annulée pour des raisons de sécurité, car le vent était trop fort.

La sortie coûte 50 € par personne (âge minimum 16 ans) dans un double kayak, dure 2 heures et demie et commence une heure environ avant la tombée de la nuit. Tout le matériel est fourni mais il est conseillé de porter des vêtements confortables tels que polaire ou survêtement, et de prévoir un bonnet et de quoi boire.

 

S’y rendre

Suivez la route R595 pour Baltimore pendant 3km et tournez à gauche au panneau pour Lough Hyne. Une fois arrivé au lac, prenez à gauche pour rejoindre le parking. 

Related / Similaire  A secret beach and a wild Atlantic swim / Plage secrète et baignade sauvage dans l'Atlantique

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.