Le bain de forêt japonais, une immersion en pleine nature

Il y a quelques mois, je me suis laissée tenter par une expérience inédite : le bain de forêt.

C’était en décembre, dans les bois de Newtown Mountkennedy, Co Wicklow, au bord de la rivière Altidore. Nous étions six, invités à prendre la clé des bois.
A réveiller nos cinq sens au contact de la forêt.
A nous immerger dans la lumière hivernale et respirer et lâcher prise en compagnie des arbres.

A la fin de cette expérience de retour aux sources, un sentiment de calme profond m’avait enveloppée. 

Bain de forêt : pas besoin de maillot de bain 

Cette pratique d’immersion en pleine nature existe au Japon sous le nom de shinrin-yoku depuis les années 1980, où elle est prescrite sur ordonnance pour soulager entre autres le stress chronique des citadins. J’avais envie de “goûter” au bain de forêt depuis un moment déjà, après en avoir entendu parler sur les réseaux sociaux.

Aussi, quand mon amie Rachel Dempsey a annoncé qu’elle avait terminé la formation de guide en sylvothérapie, j’ai sauté sur l’occasion. Son accompagnement tout en douceur a achevé de me convaincre. Par le biais d’une série d’invitations, Rachel crée un espace sûr où tous les participants peuvent se détendre et se confier librement, sans peur d’être jugés.

Le bain de forêt est une forme de méditation qui approfondit notre relation à la nature et qui a des effets positifs prouvés sur la santé mentale, physique et émotionnelle.

Rachel explique : “Pendant les deux heures et demie du bain de forêt, vous serez invité à éveiller vos sens à ce qui vous entoure, à vous détacher de votre vie quotidienne et à vous immerger dans ce lieu magique. Ce sera l’occasion de ralentir, de prêter attention, de respirer avec la forêt, de lâcher prise et de recharger vos batteries. Le groupe sera limité pour permettre la distanciation physique. La session comprend des invitations à réfléchir sur votre ressenti et de le partager si vous le souhaitez, et se termine par une tisane sauvage sous les arbres.

Contrairement à ce que le nom suggère, le bain de forêt, comme un bain de soleil, n’est ni une baignade, ni une leçon de botanique, ni une randonnée !”

Maintenant que le confinement est enfin terminé, Rachel propose un bain de forêt par mois. Elle m’a demandé de photographier la session de juin pour son site internet à venir.

Related / Similaire  Work with me / Contact

Je suis donc allée dans les bois pour photographier un bain de forêt. En tant qu’observatrice, j’ai essayé de me faire aussi discrète que possible. Je n’ai bien sûr pas pris part aux invitations. Pourtant, les participants m’ont accueillie comme une membre du groupe à part entière. L’expérience n’en a été que plus enrichissante.

Les fleurs sauvages m’ont invitée à prêter attention. Il n’y a pas si longtemps, je n’aurais remarqué que quelques fleurs communes lors d’une promenade en forêt ou dans les champs. J’étais aveugle, et maintenant je vois. Observer, nommer, photographier les fleurs sauvages pour les identifier plus tard : c’est comme un raccourci vers cet état d’attention relâchée, d’absorption totale dans le jeu que les enfants atteignent si aisément quand on les laisse faire. Ici et maintenant.

Pendant cette session de sylvothérapie, j’ai connu des moments purs de connexion à la nature. Des moments où j’ai perdu toute notion du temps qui passe, de là où j’étais et de la raison pour laquelle j’y étais, et ce fut comme une pause, avant de revenir à la réalité.

Related / Similaire  Wildflower Hour / A l'heure des fleurs sauvages

La candeur et l’honnêteté avec lesquelles les participants ont partagé leurs attentes et leurs ressentis au fil du bain de forêt m’ont stupéfaite.

Ce fut un véritable privilège d’entendre leur désir profond de connexion avec le monde vivant et, sous-jacent, le sentiment de solitude que nombre d’êtres humains éprouvent. Séparés comme nous le sommes de la nature sauvage, divorcés de la Terre vivante, nous nous sentons seuls dans le vaste univers.

Pour la dernière invitation de la session, les participants furent encouragés à trouver un arbre “qui les appelle”, à sentir son énergie vitale, et même à lui parler s’ils en avaient envie. Ce qu’ils partagèrent ensuite révéla une expérience et un ressenti d’une profondeur inattendue.

Une participante parla de l’arbre noueux sous lequel elle s’était assise au bord de la rivière, un arbre marqué par nombre de “cicatrices” qui, pour elle, démontraient la résilience de l’arbre. Elle regretta ne pas lui avoir parlé plus, avant de mentionner que l’arbre avait soudain commencé à bouger avec une force inattendue, bien que le vent soufflât à peine. Comme si l’arbre lui disait : “Je t’entends, je te vois”.

Pour le dernier rassemblement de la session, une autre participante dit avoir retrouvé son âme d’enfant. Elle laissait volontiers ses enfants courir dans les bois, sans jamais considérer les imiter ou les suivre.

En tant que parents, nous sommes tellement pris dans les préoccupations d’adulte que nous en oublions de jouer et de savourer la nature comme un enfant. Heureusement qu’il existe maintenant des guides et des expériences comme le bain de forêt pour nous montrer le chemin.

Related / Similaire  Roots grow down so shoots can flirt / Des racines et des ailes

Le bain de forêt en Wicklow

Rachel Dempsey, guide en sylvothérapie.

Rachel est guide en sylvothérapie formée et certifiée par le Forest Therapy Institute. Depuis plus de vingt ans, Rachel Dempsey anime des groupes en Irlande et au-delà, autour du bien-être, de la créativité, du changement et de la durabilité. Elle a l’intime conviction que, pour créer un monde meilleur et plus juste, nous avons aussi besoin de nous sentir intérieurement connecté et résilient. 

Rachel Dempsey
Forest Bathing Wicklow
Tel. +353 (0)86 309 7232
Email racheldem@gmail.com
Facebook @forestbathingwicklow
Pour réserver, voyez www.bookwhen.com/forestbathingwicklow

Pour en savoir plus sur les bienfaits scientifiquement prouvés du bain de forêt, rendez-vous sur Forest Bathing Hub.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.